Archives de Catégorie: Sainte-Cunégonde

La passerelle de la rue Dominion

«Sur la rue Dominion, on avait une passerelle par-dessus la voie ferrée à partir de St-Jacques jusqu’à la rue Albert. On avait un grand escalier qu’on montait, on passait sur la passerelle et on redescendait de l’autre côté.»

Tiré du livre Les gens du Québec – Petite-Bourgogne, 1973. p. 33

Passerelle de la rue Dominion. Source: BAnQ, Albums de rue E.-Z. Massicotte.

Source BAnQ

Un quartier coupé en deux.

La voie ferrée du Grand Tronc coupait littéralement Sainte-Cunégonde en deux. Elle constituait un obstacle important pour la population qui avait à la traverser. L’installation de cette passerelle a gradement amélioré la situation.

Lire la suite

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Arrondissement du Sud-Ouest, Petite-Bourgogne, rue Coursol, rue Dominion, rue Quesnel, rue Saint-Jacques, Sainte-Cunégonde

L’église anglicane St. Jude

«The site for the church is all that could be desired, being on the south-east corner of Coursol and Vinet Streets. At present there are some very fine rows of dwellings close to the church, and no doubt that in course of a few years the streets to be opened out further west will contain houses of the most modern architecture and finish, and be a credit to the west end.»

Canadian Illustrated News. Édition du 17 novembre 1877, p. 307

Église St. Jude Canadian Illustrated News, édition du édition du 17 novembre 1877, p. 316. Source: BAnQ.

Source BAnQ

La pose de la pierre angulaire

11 octobre 1877. Une grande cérémonie a lieu à Sainte-Cunégonde, rue Coursol, à l’angle de la rue Vinet. Tout le gratin du clergé anglican s’est rassemblé pour procéder à la pose la première pierre de l’église St. Jude. On rapporte qu’on a pris soin d’insérer dans cette pierre qui se trouve à l’angle nord-ouest du bâtiment des copies des journaux Herald, Gazette Star et Witness, de même que différentes pièces de monnaie.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans lieux de culte, Petite-Bourgogne, rue Coursol, rue Vinet, Sainte-Cunégonde

Le chantier naval d’Augustin Cantin

Augustin Cantin, 1868. Source: Musée McCord. I-31180.1

Le constructeur de navires Augustin Cantin est né à Cap-Santé, près de Québec le 17 juin 1809. C’est à cet endroit qu’il apprit la charpenterie de navires.

Il s’installe à Montréal en 1831 et  travaille sur des chantiers navals avant de fonder sa propre entreprise qu’il abandonne après quelques années pour étudier les dernières techniques de construction navale à Liverpool et à New York. Il rentre à Montréal vers 1837.

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Canal de Lachine, Industries, Petite-Bourgogne, rue Notre-Dame, Sainte-Cunégonde

Le pensionnat Sainte-Angèle

Pensionnat Sainte-Angèle, rue St-Antoine à l'angle de la rue Vinet. Ste-Cunégonde.

Pensionnat Sainte-Angèle

Le pensionnat Sainte-Angèle, une maison d’enseignement pour jeunes filles dirigée par les Soeurs de Sainte-Anne, a été fondé en 1888.  Cet imposant édifice, aujourd’hui démoli,  était situé rue Saint-Antoine, à l’angle de la rue Vinet à Sainte-Cunégonde. Il a été remplacé par une tour d’habitation dont l’adresse est le 2460 Saint-Antoine Ouest et qui porte le nom d’Habitation Quesnel-Coursol.

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans Maisons d'enseignement, Petite-Bourgogne, Roy, Victor, rue Saint-Antoine, rue Vinet, Sainte-Cunégonde

Le joyau de Sainte-Cunégonde

Film Tranquilement pas vite. Guy L. Côté, 1972. ONFLe débat sur l’utilisation des églises au Québec ne date pas d’hier. Il en était déjà question au début des années 1970.

Un film de l’ONF, Tranquillement, pas vite, réalisé par Guy L. Côté en 1972 en fait la démonstration de manière éloquente. Il nous fait part des réflexions des fidèles de plusieurs paroisses de Montréal, dont ceux de la paroisse Sainte-Cunégonde. Le nombre de fidèles ayant grandement diminué depuis la révolution tranquille, il était nécessaire d’amorcer une réflexion sur l’avenir de leur église. Le film en est le témoin.

Malgré des rénovations majeures entreprises en 1984 sous la direction de l’architecte Claude Beaulieu, l’église sera quand même fermée au début des années 2000. On lui chercha alors une nouvelle utilisation. La rumeur veut qu’on ait même songé à en faire un studio d’enregistrement.

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans lieux de culte, Marchand, Jean-Omer, rue Saint-Jacques, rue Vinet, Sainte-Cunégonde

Louis Cyr devient policier à Sainte-Cunégonde

Le Samson canadien

On appelait Louis Cyr (1863-1912), ouvrier agricole, bûcheron, haltérophile, policier et athlète d’exhibition, le Samson canadien. Doué d’une force exceptionnelle dès son jeune âge, il réalise à l’adolescence ses premiers exploits de force physique devant public. Sa famille ayant émigré aux États-Unis en 1878, il participe vers l’âge de 18 ans à Boston à son premier concours d’homme forts où il lève un cheval de terre.

Louis Cyr. Source Bibliothèque et Archives Canada. T-06899.

Revenu au Québec en 1882, il entreprend une tournée dans la province. Son sens inné du spectacle lui permet de convaincre le public qu’il merite le titre d’homme le plus fort du Canada. Louis Cyr fait la rencontre l’année suivante de Gus Lambert, directeur d’un gymnase à Saint-Henri. Lambert lui propose de donner des spectacles au Mechanic’s Hall qui sont si populaires qu’on doit refuser l’entrée à des milliers de personnes.

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Cyr, Louis, Personnes, Sainte-Cunégonde

Le National Biograph, l’autre salle de cinéma de Sainte-Cunégonde

La plus importante salle de l’ouest de Montréal.

«La salle du «National Biograph» est l’une des plus belles du genre, non seulement de l’ouest, mais aussi de toute la ville; elle est située rue Notre-Dame, entre les rues Dominion et Vinet, quartier Sainte-Cunégonde. …Cet établissement …, le plus important de l’ouest de Montréal, est un des mieux construits et le mieux aménagé.» La Presse, 29 avril 1910.

Montréal, 1er janvier 1906. Homme de vision, Léo-Ernest Ouimet inaugurait le Ouimetoscope à l’angle des rues Ste-Catherine et Moncalm. Il s’agissait alors de la première salle de cinéma permanente à Montréal.

Théâtre National Biograph. La Presse, 29 avril 1910. Source BAnQ. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans rue Notre-Dame, Rues et squares, Sainte-Cunégonde