Le parc Jessie-Maxwell-Smith

C’est le 12 novembre 2001 que le square Richmond a changé de nom pour devenir le parc Jessie-Maxwell-Smith.

Parc Jessie-Maxwell-Smith

Parc Jessie-Maxwell-Smith, rue St-Antoine Ouest, Montréal

La Ville de Montréal a voulu par ce geste,  rendre hommage à une femme exceptionnelle qui s’est activée durant près de 50 ans auprès de la population de la Petite-Bourgogne.

Jessie Maxwell-Smith (1920-2000), qui était enseignante, a oeuvré toute sa vie pour que les jeunes du quartier aient accès à une éducation de qualité. Son implication dans son milieu lui a valu de nombreux prix et distinctions.

Février: Mois de l’histoire des Noirs

C’est à titre posthume, que la Table ronde pour le Mois de l’histoire des Noirs a rendu hommage à Jessie Maxwell-Smith en 2001.  L’année 2011 marquera les 20 ans d’existence du Mois de l’histoire des Noirs qui a toujours lieu en février.

Le square Richmond

Public Squares: Richmond Square

J. Douglas Bortwick. History of Montreal, 1897. p. 62

Le square Richmond, qui rappelle Charles Lennox, 4ème duc de Richmond et Lennox, porte ce nom depuis 1844. Il était situé à l’extrémité ouest de la ville, dont les limites s’étendaient alors jusqu’à la rue Canning. À l’ouest de cette rue, se trouvait la vaste propriété de Frédéric-Auguste Quesnel, dont une partie deviendra plus tard la municipalité de Ste-Cunégonde.

Le square Richmond apparaît sur un plan de Montréal publié en 1853, dont on voit une partie ci-dessous.

Plan indiquant l'emplacement du square Richmond en 1853

Détail d’un plan de Montréal publié en 1853. Cliquez sur le plan pour le voir en entier

On remarque le tracé du chemin de fer Montreal and Lachine Railroad, qui deviendra plus tard le Grand Trunk Railway of Canada, construit sous l’égide de sir Francis Hincks, un des personnages politiques les plus importants du Canada au 19 ème siècle. Celui-ci habitera, à la fin de sa vie, dans une grande maison de pierre sise à l’angle des rues St-Antoine et Dominion.

On constate aussi que les rues Richmond et des Seigneurs rejoignaient alors la rue Dorchester par la falaise St-Jacques. Le chantier naval d’Augustin Cantin apparaît dans le coin inférieur gauche du plan.

Un square négligé?

À quoi pouvait ressembler le square Richmond au 19ème siècle? Il était, paraît-il, en assez piètre état. Voici  la description qu’en faisait l’auteur John Douglas Borthwick en 1897:

«Richmond Square. It is one of the blots on the city. I don’t think there is such a miserable square in Montreal. Surely the City fathers and the Aldermen who represent this division, should see to its improvement. The actual fact of McGillivray Home quite close to it and the knowledge of one of our City Mayors, Hon Chs Wilson having owned the home should be sufficient for them to beautify the Square a little more than has been done for years past.»

Rev. J. Douglas Borthwick, History of Montreal. p. 149

1879 - Plan indiquant l'emplacement du square Richmond

1879 – Cliquez sur le plan pour le voir en entier

Le square était alors composé de deux parties, chacune ceinturée par une clôture en fer forgé, au centre desquelles se trouvait une fontaine. La rue St-Antoine le traversait. (Source)

À l’est, entre le square et la rue Guy, se trouvait la luxueuse demeure de Charles-Séraphin Rodier, maire de Montréal de 1858 à 1862, et au sud, l’asile Bethléem, un orphelinat fondé grâce à sa générosité et qui était dirigé par les Soeurs Grises. Ces deux bâtiments ont été démolis.

Sources

  • Ville de Montréal. Répertoire historique des toponymes montréalais. Page sur le parc Jessie-Maxwell-Smith, consultée le 30 janvier 2011. Adresse URL
  • J. Douglas Borthwick. History of Montreal including the streets of Montreal, their origin and history D. Gallagher, éditeur. Montreal 1897. Ce livre est disponible en ligne. Adresse URL
  • Alfred Sandham. Ville-Marie, or Sketches of Montreal, Past and Present. George Bishop & Co., éditeur. Montréal, 1870. p. 345. Ce livre est disponible en ligne. Adresse URL
  • Les rues de Montréal – Répertoire historique. Éditions du Méridien. Montréal, 1995. p. 404

Alfred Sanham. Ville-Marie, or Sketches of Montreal, Past and Present. George Bishop & Co., éditeur. Montréal, 1870. p. 345

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Arrondissement du Sud-Ouest, Communauté noire, parc Jessie-Maxwell-Smith, Petite-Bourgogne, square Richmond

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s