L’école Belmont, rue Guy

École Belmont

Source: Le diocèse de Montréal à la fin du 19ème siècle, p. 271

L’école Belmont  était située à l’angle de la rue Guy et de l’avenue Wrexham, entre les rues St-Jacques et St-Antoine, dans le quartier St-Joseph.

Elle a été démolie il y a de cela plusieurs années et on l’a remplacée par un ensemble de condominiums.

Pourtant, il en reste encore quelques traces, comme ce pilier de pierre qui se trouve à l’extrémité nord du terrain et qui était un des éléments de la clôture. On le distingue très clairement sur cette photo de l’école sur le site musée virtuel du gouvernement du Canada.

Pilier de pierre, école Belmont

Angle Guy & Wrexham

Adolphe Lévesque, architecte

Le bâtiment est l’oeuvre de l’architecte Adolphe Lévesque (1829-1913), à qui la Commission des écoles catholiques de Montréal avait confié, entre 1870 et 1880,  la construction d’une série d’établissements scolaires.

Il fut l’architecte, entre autres,  de  l’école Montcalm, de l’école Olier, de l’école Plessis et de l’école Sarsfield à Pointe-St-Charles. On lui doit également la conception de l’École normale Jacques-Cartier. Tous ces bâtiments ont aujourd’hui disparus, à l’exception de l’école Plessis.

Érigée en 1876 ou 1878, selon les sources, l’école pouvait accueillir 500 élèves. Des frais de 1,00$ était exigés lors de l’inscription d’un élève en 1893. Les parents devaient débourser 50¢ par mois pour les élèves inscrits au niveau primaire, 1,00$ pour ceux du niveau intermédiaire et 2,00$ pour ceux du cours commercial. Quand plus de deux élèves d’une même famille fréquentaient l’école au même moment, le plus jeune était admis sans frais.

L’école Belmont, en 1900

L.-P. Donoughue

M. P.-L. O’Donoughue, principal Le Monde illustré, p. 419 Édition du 2 novembre 1901

«École Belmont. 245, rue Guy. Principal : M. P.-L. O’Donoughue, assisté de dix professeurs laïques Cette écoles fut fondée en 1878; elle est située dans la partie ouest de la ville de Montréal, au milieu d’une population mixte, et offre des avantages considérables aux élèves anglais qui veulent apprendre le français d’une manière pratique, ainsi qu’aux élèves français désireux d’apprendre l’anglais.

Nous donnons une vue d’ensemble de cette école, située sur la paroisse Saint-Joseph.

L’emplacement est vaste et entouré d’une clôture élégante; les cours sont ombragées de beaux arbres et ornées de jolis parterres avec corbeilles de fleurs; ces cours et ces jardins spacieux assurent à l’établissement l’air et la lumière indispensables à la santé des élèves et des maîtres. L’édifice, de style ogival, offre à la fois cet aspect sévère et gracieux qui se marie si heureusement avec le climat canadien; c’est une des plus belles constructions scolaires de la ville. Cette école peut recevoir 500 élèves.

Le sous-sol est occupé par une grande salle de récréation, le logement du gardien, les cabinets de toilette des élèves; au premier étage, se trouvent cinq classent et le bureau du principal, avec un parloir; le deuxième contient également cinq classes et une salle pour les professeurs; enfin le troisième étage est occupé en entier par une belle salle de réunion pour les fêtes de la maison.

L’enseignement est conforme aux programmes généraux des écoles soumises à la Commission des écoles catholiques. L’instruction religieuse s’y donne par un prêtre de la paroisse.»

Le diocèse de Montréal à la fin du 19ème siècle. pp. 271-272

P.-L. O’Donoughue, principal de l’école

P.-L. O’Donoughue a occupé la fonction de principal de l’école Belmont jusqu’en 1901, pendant 24 ans. Il était né le 3 novembre 1843 à St-Vincent-de-Paul, dans l’île Jésus. Il avait épousé Émilie Paradis en 1870.

La photo qu’on voit ci-dessus est tiré d’un article publié dans Le Monde illustré le 2 novembre 1901, suite à son décès survenu le 9 octobre précédent. Il était le père de huit enfants, dont cinq garçons et trois filles.

1896. Vue de la Petite-Bourgogne

Détail d’une photo prise en 1896. Cliquez sur la photo pour la voir en entier

Bibliographie

  • J. A. Perron et Gaspard Dauth. Le diocèse de Montréal à la fin du dix-neuvième siècle. Eugène Sénécal & Cie, Montréal. 1900. pp. 271-272
  • An Account of the schools controlled by the Roman Catholic School Commissioners of the city of Montreal, Canada, 1893. pp. 77 à 81
  • Site web Biographical Dictionary of Architects in Canada. Page consacrée à Adolphe Lévesque, consultée le 16 janvier 2011. Adresse URL.
  • Le Monde illustré, édition du 2 novembre 1901, p. 419. Page consultée le 16 janvier 2011. Adresse URL.

École Belmont. 245, rue Guy

Principal : M. P.-L. Donohaue, assisté de dix professeurs laïques Cette écoles fut fondée en 1878; elle est située dans la partie ouest de la ville de Montréal, au milieu d’une population mixte, et offre des avantages considérables aux élèves anglais qui veulent apprendre le français d’une manière pratique, ainsi qu’aux élèves français désireux d’apprendre l’anglais.

Nous donnons une vue d’ensemble de cette école, située sur la paroisse Saint-Joseph.

L’emplacement est vaste et entouré d’une clôture élégante; les cours sont ombragées de beaux arbres et ornées de jolis parterres avec corbeilles de fleurs; ces cours et ces jardins spacieux assurent à l’établissement l’air et la lumière indispensables à la santé des élèves et des maîtres. L’édifice, de style ogyval, offre à la fois cet aspect sévère et gracieux qui se marie si heureusement avec le climat canadien; c’est une des plus belles constructions scolaires de la ville. Cette école peut recevoir 500 élèves.

Le sous-sol est occupé par une grande salle de récréation, le logement du gardien, les cabinets de toilette des élèves; au premier étage, se trouvent cinq classent et le bureau du principal, avec un parloir; le deuxième contient également cinq classes et une salle pour les professeurs; enfin le troisième étage est occupé en entier par une belle salle de réunion pour les fêtes de la maison.

L’enseignement est conforme aux programmes généraux des écoles soumises à la Commission des écoles catholiques. L’instruction religieuse s’y donne par un prêtre de la paroisse.»

pp.  271-272

Source :

Le diocèse de Montréal à la fin du 19ème siècle.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Arrondissement du Sud-Ouest, Lévesque, Adolphe, Maisons d'enseignement, rue Guy, rue Wrexham

2 réponses à “L’école Belmont, rue Guy

  1. Pingback: Tweets that mention L’école Belmont, rue Guy | Avant l'autoroute -- Topsy.com

  2. Pingback: Les plans de l’école Belmont | Avant l'autoroute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s