L’église Saint-Joseph, rue Richmond

Façade de l'église Saint-Joseph

Église Saint-Joseph, Montréal

Montréal, 1860

À partir de la deuxième moitié du 19ème siècle, de plus en plus d’industries s’installent le long du canal de Lachine et le quartier Saint-Joseph connaît un essor important.

Mgr Ignace Bourget, deuxième évêque de Montréal, confie aux sulpiciens la responsabilité d’ouvrir dans le quartier une desserte de l’église Notre-Dame pour répondre aux besoins de la population grandissante.

Plan 1915

1915 – Plan indiquant l’emplacement de l’église Saint-Joseph, rue Richmond, Montréal.

L’architecte Victor Bourgeau

Il reviendra à l’architecte Victor Bourgeau (1809-1888) de tracer les plans et devis de la nouvelle église Saint-Joseph, rue Richmond. Celui-ci était l’architecte attitré de Mgr Bourget qui l’imposait aux paroisses du diocèse de Montréal.

Architecte prolifique, Bourgeau réalisera au terme de cinquante années de carrière près de deux cents bâtiments, dont la plupart existent encore aujourd’hui. Parmi ceux-ci, notons l’Hôtel-Dieu, la maison mère des Soeurs Grises, boulevard René-Lévesque, et la cathédrale Marie-Reine du Monde, conçue selon de modèle de la basilique Saint-Pierre de Rome.

La bénédiction de la première pierre a eu lieu le 16 juin 1861 et la première messe y a été célébrée le 1er novembre 1862. Une cloche de 343 livres destinée à l’église, avait été bénie le 13 juillet précédent par le père Alexis Frédéric Truteau P.S.S., vicaire général de Montréal.

Vue de la Petite-Bourgogne en 1896

Vue de l’église Saint-Joseph et du presbytère en 1896

L’église est d’inspiration néo-gothique, un style alors très en vogue à Montréal. La façade principale est revêtue de pierre de taille. Un escalier monumental mène au trois portes d’entrée de forme ogivale.

Le clocher central n’a été construit qu’en 1878. Couronné d’une haute flèche, il est composé d’une double lanterne. Cette caractéristique du travail de Bourgeau constitue en quelque sorte sa signature, sa marque de commerce.

Une plaque à l’entrée de l’église mentionne qu’elle a été décorée par l’artiste peintre Toussaint-Xénophon Renaud qui fut décorateur de plus de 200 églises, chapelles et couvents. Un livre de Marc Renaud intitulé T.-X. Renaud décorateur d’églises et artiste peintre lui a été consacré.

Les vitraux sont de la maison J. P. O’Shea & Co. et datent de 1927.

Soubassement de l'église Saint-Joseph

Soubassement de l’église Saint-Joseph

Les Frères des Écoles chrétiennes se sont servi du soubassement de l’église pour y faire la classe avant la construction de leur école en 1874, rue Saint-Martin. Mgr Paul Bruchési, archevêque de Montréal,  qui habitait le quartier y fit ses premières études élémentaires.

Les limites de la paroisse ont plusieurs fois changé au cours des années. En 1900, elles comprenaient le territoire situé entre le canal de Lachine et la rue Sherbrooke et entre la rue McGill à l’est à la rue Canning à l’ouest. La maison mère des Soeurs Grises, boulevard René-Lévesque, en faisait partie. Le bâtiment est aujourd’hui occupé par l’Université Concordia.

Un monument historique

L’église Saint-Joseph qui est située au 550 Richmond a subi très peu de modifications depuis la fin de sa construction. Cependant, les statues qui se trouvaient dans les niches de la façade n’y sont plus. Des infiltrations d’eau ont malheureusement commencé à détériorer sévérement certaines des peintures du plafond. Il serait urgent de corriger la situation.

Citée monument historique depuis 1991, l’église Saint-Joseph est une des plus anciennes églises catholiques de l’ouest de l’île de Montréal. Elle est identifiée par la Ville de Montréal comme étant un immeuble de valeur patrimoniale exceptionnelle. Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur les biens culturels du Québec.

Imani Family Gospel Church

Le bâtiment est aujourd’hui utilisé par la Imani Family Gospell Church. Le mot Imani signifie foi en swahili.

Sources

  • J. A. Perron et Gaspard Dauth. Le diocèse de Montréal à la fin du dix-neuvième siècle.   Eugène Sénécal & Cie, Montréal. 1900. pp. 267 à 269
  • Site web Inventaire des lieux de culte du Québec. Page consultée le 9 janvier 2011. Adresse URL.
  • Site web Grand répertoire du patrimoine bâti de Montréal. Page consultée le 9 janvier 2011. Adresse URL.
  • Site web Lieux patrimoniaux du Canada. Page consultée le 9 janvier 2011. Adresse URL.
  • Site web Biographical Dictionary of Architects in Canada. Page consacrée à Victor Bourgeau, consultée le 9 janvier 2011. Adresse URL
  • Film Victor Bourgeau, architecte, 1809-1888. Réalisation François Brault et Yvon Provost. ONF. 1984. Adresse URL.
Publicités

1 commentaire

Classé dans Arrondissement du Sud-Ouest, Bourgeau, Victor, Bruchési, Mgr Paul, lieux de culte, Petite-Bourgogne, Renaud, Toussaint-Xénophon, rue Richmond

Une réponse à “L’église Saint-Joseph, rue Richmond

  1. Je trouve que ce site est extra clair et très sympa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s