Louis Cyr devient policier à Sainte-Cunégonde

Le Samson canadien

On appelait Louis Cyr (1863-1912), ouvrier agricole, bûcheron, haltérophile, policier et athlète d’exhibition, le Samson canadien. Doué d’une force exceptionnelle dès son jeune âge, il réalise à l’adolescence ses premiers exploits de force physique devant public. Sa famille ayant émigré aux États-Unis en 1878, il participe vers l’âge de 18 ans à Boston à son premier concours d’homme forts où il lève un cheval de terre.

Louis Cyr. Source Bibliothèque et Archives Canada. T-06899.

Revenu au Québec en 1882, il entreprend une tournée dans la province. Son sens inné du spectacle lui permet de convaincre le public qu’il merite le titre d’homme le plus fort du Canada. Louis Cyr fait la rencontre l’année suivante de Gus Lambert, directeur d’un gymnase à Saint-Henri. Lambert lui propose de donner des spectacles au Mechanic’s Hall qui sont si populaires qu’on doit refuser l’entrée à des milliers de personnes.

Le maire Morin de la jeune municipalité de Sainte-Cunégonde qui assiste à une des représentations est si impressionné par la force de Louis Cyr qu’il lui propose sur le champ un poste de policier. Cyr accepte. On lui versera une double solde, soit 16 dollars par semaine.

1883, Louis Cyr se joint à la force constabulaire

Sainte-Cunégonde était alors aux prises avec un grave problème de criminalité. Une armée de voyous s’étaient rendus maîtres des rues et semaient la terreur. Se rassemblant surtout à l’angle des rues Saint-Joseph, aujourd’hui Notre-Dame, et  Dominion, ils n’hésitaient pas à harceler, agresser et voler  les gens. Louis Cyr avait reçu comme mandat de rétablir l’ordre dans la municipalité.

La rixe du 23 septembre 1885

Plusieurs versions circulent sur ce qui s’est passé à Sainte-Cunégonde l’après-midi du 23 septembre 1885. On a écrit qu’on avait tendu un guêt-appens à Louis Cyr, qu’il avait bravé la mort et avait réussi à maîtriser à lui seul plus de douze malfrats qui cherchaient à l’éliminer. On a avancé également que Cyr et le constable Proulx qui l’accompagnait, auraient été attaqués à coups de couteaux, de gourdins et de haches. Le constable proulx serait mort de ses blessures. D’autres versions contredisent ces faits et affirment plutôt qu’il s’agissait simplement d’une bataille de rue ayant mal tourné.

On sait cependant qu’un mois plus tard, Louis Cyr remettait sa démission. Quelque temps auparavant, alors qu’il marchait rue Saint-Jacques près de la rue Vinet, une hache lancée d’un toit lui effleura la tête. «J’en ai assez de cette vie» dit-il à son chef, Joseph Pagé et lui rendit son uniforme.

Louis Cyr reçut le 20 décembre 1885 un certificat de congé qui se lisait comme suit: «Ceci atteste que M. Louis Cyr a été à mon service durant deux ans. Je le recommande comme étant un homme honnête, lucide et industrieux dans tout son travail. (Signé) Joseph Pagé, chef de police».

Pour les fans de Louis Cyr

  • À visiter: le Musée Louis-Cyr à Saint-Jean-de-Matha dans la région de Lanaudière. Adresse URL.
  • Pour les mordus, il existe même un groupe Facebook qui lui est consacré: Louis Cyr – The Strongest Man Who Ever Lived. Adresse URL.

Bibliographie:

  • Biographie de Louis Cyr. Dictionnaire biographique du Canada en ligne. Page consultée le 5 septembre 2010. Adresse URL.
  • Livre Louis Cyr, une épopée légendaire. Paul Ohl. Éditions Libre Expression, Montréal. 2005.
  • Livre Louis Cyr, l’homme le plus fort du monde. Ben Weider. Les Éditions Québécor, Montréal. 1993.
Publicités

3 Commentaires

Classé dans Cyr, Louis, Personnes, Sainte-Cunégonde

3 réponses à “Louis Cyr devient policier à Sainte-Cunégonde

  1. Eileen Shea

    Alors « Le Grand Antonio », personnage Montréalais, suivait la tradition établie par Louis Cyr…

  2. Pingback: Local Montreal » Louis Cyr était montréalais

  3. Pingback: Le square Chaboillez | Avant l'autoroute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s