L’histoire de Ste-Cunégonde.

La plus petite cité du Canada.

Au moment de la publication de ce plan en 1898, Ste-Cunégonde pouvait probablement prétendre au titre de plus petite cité du Canada. Avec une superficie d’environ cent vingt-cinq acres, elle était à peine plus grande que le parc Lafontaine.

1898 - Plan de Ste-Cunégonde. Source BAnQ.

Source BAnQ

Attirées par le canal de Lachine, plusieurs industries s’y s’installeront, dont les chantiers navals d’Augustin Cantin, la Montreal Rolling Mills Co., qui deviendra la Stelco, la Mitchell Brass Foundry, la Thos. Davidson & Co,  la Dominion Wadding Co., la William Rutherford & Sons Co., la fonderie Finlay et plusieurs autres.

Du village Delisle à la ville de Ste-Cunégonde.

Le territoire de Ste-Cunégonde faisait partie, dans la première moitié du 19ème siècle, de la terre d’Auguste-Frédéric Quesnel. Il vendit vers 1850 un grande partie de sa propriété à Alexandre-Maurice Delisle et à William Workman. Ceux-ci entreprirent alors de la diviser en lots, de créer des rues, de construire des égouts en brique dans les rues Richelieu (l’actuelle rue Workman), Albert (l’actuelle rue Lionel-Groulx) et St-Jacques, de même qu’un marché à l’angle des rues Vinet et St-Jacques.

L’endroit qui était connu alors sous le nom de village Delisle faisait partie de St-Henri, dont il était séparé par une vaste étendue inhabitée. Les résidents du village Delisle devaient par conséquent parcourir une grande distance pour se rendre à l’école de même qu’à l’église. Ils entreprirent dont en premier lieu, de prendre en main la direction de l’instruction de leurs enfants  en se faisant ériger en municipalité scolaire distincte. Ils réussirent ensuite, en 1875, à créer une nouvelle paroisse, sous le vocable de Ste-Cunégonde, impératrice et épouse de St-Henri.

La paroisse devient le village de Sainte-Cunégonde en 1876 et acquiert le statut de ville en 1884. En 1904.  Ste-Cunégonde se dote d’un nouvel Hôtel-de-ville qui abrite aujourd’hui le Centre culturel Georges-Vanier. En 1906, la ville de Sainte-Cunégonde est annexée à Montréal  et devient le quartier Sainte-Cunégonde.

Une vue de Ste-Cunégonde en 1896.

Vue de Ste-Cunégonde en 1896. Source: Musée McCord, view-2936.

On distingue sur cette photo prise en 1896, la première église Ste-Cunégonde au centre et l'église St. Jude à droite

On peut voir deux églises sur cette photo de Ste-Cunégonde prise en 1896. La plus grande est la première église  Ste-Cunégonde, rue St-Jacques, à l’angle de la rue Vinet. Celle-ci sera détruite par un incendie en 1904 et sera remplacée par l’église actuelle sceau de la cité de Sainte-Cunégondequi porte maintenant le nom d’église des Saints-Martyrs Coréens.

La plus petite, qui se trouve à droite de la photo, est l’église Bible Way Pentecostal, rue Vinet, à l’intersection de la rue Coursol. Érigée en 1876-77 d’après les plans des architectes Goodwin & Mann, il s’agit de l’ancienne église anglicane St.  Jude.

Bibliographie:

  • Grand répertoire du patrimoine bâti de Montréal. Fiche du secteur Coursol. Page consultée le 8 août 2010. Adresse URL.
  • La cité de Sainte-Cunégonde, notes et souvenirs. Un livre de E. Z. Massicotte. J. Stanley Houle, Éditeur, Montréal. 1893.
 

«…Des maisons surgirent comme par enchantement sur toutes les rues. Elles s’allignèrent les unes à la suite des autres, humbles et modestes. Le tout forma un faubourg qui fut baptisé du nom de ‘’Village Delisle’’.

À cette époque, les chantiers de Cantin étaient dans une grande activité. La construction des navires et les réparations aux bâtiments qui avaient été avariés dans leurs courses, à travers nos fleuves et nos lacs, donnaient de l’ouvrage à un nombre considérable de travailleurs.

Les laminoirs, situés dans le voisinage, commençaient à vomir leur noire fumée.

…Cette population se trouvait à faire partie de St-Henri pour les écoles, les fins religieuses et municipales. …Un vaste espace inhabité séparait le nouveau village de la ville de St-Henri.» p. 12

1 commentaire

Classé dans Arrondissement du Sud-Ouest, lieux de culte, Petite-Bourgogne, Sainte-Cunégonde

Une réponse à “L’histoire de Ste-Cunégonde.

  1. Pingback: Le parc Jessie-Maxwell-Smith | Avant l'autoroute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s